Testvir

Une technique manuelle simple.

Les recherches sur le fonctionnement du corps, ont montré

 que l ‘on pouvait évaluer le niveau énergétique d’un être vivant par une technique manuelle simple : le test musculaire. 

Si je vous dis  » menace, peur, souffrance, massacre, chômage… », que ressentez-vous ?

Par l’intermédiaire du test musculaire de la Kinésiologie, en posant les mains sur votre bras, le Kinésiologue peut sentir cette baisse d’énergie.

Sans en être forcément conscient, l’être humain est extrêmement sensible aux influences auxquelles il est soumis.

Les odeurs, les bruits, les couleurs, les ambiances, les rencontres, tout s’imprime en lui.
Parfois c’est agréable et stimulant, parfois c’est l’inverse.
Subtilement, souvent sans nous en rendre compte, nous réagissons à tout.
Si je vous dis « plaisir, douceur, chaleur, sécurité », vous allez vous sentir bien, détendu, en harmonie, car ces mots-là ont un impact positif qui vous rend fort et vous soutient.
Là encore, un Kinésiologue pourrait sentir votre qualité de réponse musculaire et énergétique, qui dans ce cas particulier sera forte, en tout cas c’est à espérer pour vous…!
Bien que ces mots aient une portée universelle, nous sommes tous des individus uniques et différents les uns des autres et notre réponse énergétique est donc également unique et différente.

Au cours d’une séance, nous sommes constamment sensibles à des douleurs, des pensées, ou des souvenirs et notre réaction est directement perçue par le test musculaire, une sorte de « pouls » chinois à l’occidental. 
Le temps que le mental du sujet comprenne de quoi il est question, le Kinésiologue a déjà une réponse musculaire automatique, énergétique et fiable.

Restaurer l’ordre naturel des choses.

Une des premières choses à faire au début d’une séance de kinésiologie, est de vérifier que la personne n’est pas « inversée »c’est à dire va-t-elle donner une réponse forte là où il devrait y avoir une réponse faible ?
Par exemple, sur la phrase dite à haute voix par le sujet :
« J’ai confiance en moi. »,
il est possible d’obtenir une réponse faible au test musculaire alors qu’une réponse normale serait un test fort.
Autrement dit, une phrase positive peut aussi affaiblir.
C’est le monde à l’envers en somme, pour prendre une image!
Le principe de la Kinésiologie est de faire en sorte que cette phrase, « J’ai confiance en moi.  » ait un effet renforcant et positif sur la personne en fin de séance.
Il est en effet préférable et dans l’ordre des choses d’être affaibli par du négatif et renforcé par du positif…!
Afin de s’assurer des capacités d’émetteur / récepteur du sujet, nous pratiquons en début de séance une série de pré-tests
Grâce aux techniques de questions / réponses, nous équilibrons les polarités du corps, (haut-bas, droite-gauche, avant-arrière), la circulation hydrique, les fuseaux neuromusculaires,… afin de mettre en place un réseau de transmission fiable entre le kinésiologue et le sujet.

Formulation positive de l’objectif de la séance

Une fois le dialogue installé physiquement et énergétiquement avec le corps du sujet nous cherchons quel est, très précisément, le problème à résoudre et comment le formuler dans le sens positif d’un objectif, d’un mieux-être. 
En Kinésiologie, nous travaillons pour atteindre un but, le bien être par exemple, à partir d’une difficulté ou d’un stress.
On cherche avec le sujet ce qui est vraiment important pour lui, ce qu’il veut pour lui-même et pour quelles raisons.
Une fois l’orientation du travail définie, nous demandons par test musculaire quel est le meilleur système à utiliser pour cette personne ce jour-là, quelle technique de Kinésiologie conviendrait le mieux.

Orientation de la séance selon la réponse musculaire

Du début jusqu’à la fin, nous orientons la séance en fonction des réponses du test, outil de précision très concret qui indique les besoins particuliers du sujet: localiser un point précis à travailler sur le corps, le meilleur complément alimentaire pour la personne, l’exercice à faire à la maison ou le mot qui la caractérise sur un tableau des comportements.
Le problème à aborder a-t-il une origine physique, émotionnelle ou plutôt mentale ?

Sachant que l’être humain est un tout constitué de plusieurs niveaux , le travail à faire sera différent selon les cas.

  • corrections physiques : stimulation de points particuliers, mouvements à effectuer.
  • corrections mentales : prise de conscience des systèmes de croyance, reprogrammation, couleurs, visualisations, réconfort de l’ enfant intérieur, libération de stress.
  • corrections énergétiques / électriques : fleurs de bach, méridiens, polarités.
  • corrections spirituelles : se relier à son pouvoir intérieur, son être essentiel.

Ceci n’est qu’un exemple des corrections possibles, la Kinésiologie tient compte d’une grande variété de techniques efficaces, naturelles et non iatrogènes (non nuisibles), et sait déterminer ensuite le meilleur axe à travailler.
Une fois la correction effectuée, le sujet est à nouveau testé pour contrôler l’efficacité de la séance sachant que le rôle du kinésiologue est de questionner, corriger et vérifier.

ecole00