Dr John THIE

Dans les années 70, John Thie, un chiropracteur américain, a mis au point le Touch For Health en faisant la synthèse des connaissances de la Kinésiologie Appliquée.

Voici une vidéo de John THIE en anglais.

L’homme est un tout structurel, chimique et psychologique. 

image006

Pour qu’il y ait santé et bien être , il doit y avoir équilibre entre ces trois éléments.
Le T.F.H. touche ces trois aspects, le domaine structurel en étant le fil conducteur à travers des tests musculaires, des touchers légers de points réflexes, ou des stimulations de zones bien déterminées.
Pour le T.F.H. la douleur ou le mauvais fonctionnement de quelques parties du corps s’accompagnent ou est précédé d’affaiblissement musculaire et de modification de la posture. 

Champs d’application

Par l’emploi des techniques du T.F.H., on peut prévenir ou soulager douleurs et dysfonctions.
La philosophie de cette méthode de santé et de développement des potentiels, s’inspirant à l’origine de l’energétique chinoise, permet aux forces vitales de notre corps de circuler librement et sans interruption.
La Santé par le Toucher, traduction française du T.F.H., a des champs d’applications très variés : des gens atteints de problèmes discaux, de blocages articulaires, d’arthrite, de bursite, de difficultés menstruelles, de maux de tête, de désordres digestifs ou d’autres problèmes aigus ou chroniques physiques ou psychiques ont rapporté les bienfaits que leur avaient procurés des séances de T.F.H.

Les techniques de rééquilibrage muculaire

Pour la Kinésiologie la posture d’un individu est fondamentale, car une bonne relation entre les parties du corps permet à celles-ci de travailler ensemble en harmonie et maintiennent l’individu en bonne santé. 
Dans les années 60, George Goodhearth un autre chiropracteur, conçut une nouvelle manière de voir le système musculaire : à cette époque et encore aujourd’hui on parle de muscles tendus, de spasmes, de contractions involontaires et convulsives des muscles causant douleurs et tirant par exemple une vertèbre hors de sa position normale.
Pour Goodhearth ce n’est pas le spasme musculaire qui provoque le déséquilibre, mais ce sont les muscles affaiblis sur un coté du corps qui entraînent les muscles normaux à devenir ou à paraître tendus.
La Santé par le Toucher utilise ce concept et plutôt que d’intervenir sur le muscle crispé, aborde en premier lieu le renforcement du muscle opposé ou affaibli, il s’intéresse ensuite si le problème demeure au muscle tendu.

Correspondance muscles ->méridiens -> organes

Les chiropracteurs ont mis en évidence que certains muscles sont en correspondance avec des organes précis qui eux-même sont en relation avec des méridiens d’acupuncture. 
Pour les Chinois notre santé dépend de l’équilibre de l’énergie universelle : « le chi » appelé dans d’autres cultures prana, souffle etc.
Cette énergie circule dans notre corps par les méridiens d’acupuncture qui sont des canaux yin ou yang représentant les principes positifs et négatifs de la nature.
Lorsque nous améliorons un muscle testé faible nous restaurons le courant d’énergie du méridien concerné et ceci soulage également l’organe qui fait partie du système.
Il faut dans le T.F.H. voir le corps dans son unité et le considérer comme un tout.

Ce qui se passe dans notre psychisme, comme ce qui se passe dans notre estomac, a des répercussions dans tout notre corps, comme un membre d’une famille peut affecter la famille toute entière.
Si une ou plusieurs faiblesses musculaires sont détectées par les tests, cela provoque inévitablement des tensions anormales qui vont amener un changement de posture de l’individu.
En conséquence la position des organes internes est modifiée et leur fonction affectée.
L’équilibre chimique et physique étant altéré, les cellules du corps entier sont perturbées et la personne se trouve, corps et esprit, dans une fausse situation qui lui fera penser ou réagir de manière anormale.

Le test musculaire

Le test musculaire du T.F.H. et de la Kinésiologie en général ne cherche pas à évaluer, comme en testing kinésithérapique ou médical, la force musculaire.
Ce test doux et subtil évalue uniquement le tonus musculaire.

image003
John Thie créateur du T.F.H., enseignant à A.S.T.M., teste le tenseur du fascia-lata

Lors du test c’est le verrouillage du muscle s’opposant à la direction et à la pression douce et progressive imprimée par le praticien qui est analysé. 
Une réponse ferme et immédiate du muscle s’opposant à la poussée progressive du testeur (de 500 gr à 2 kg selon le muscle), sera considérée comme normale.
Un muscle faible, tremblotant, « en bouillie », sollicitant des agonistes pour maintenir la position sera considérée comme anormal ou « faible » et nécessitera diverses corrections dont les 2 plus importantes sont les suivantes:

Les équilibrations principales

1. La stimulation des points neuro-lymphatiques de Chapmann

Pour le Dr Chapmann le système lymphatique est réglé par ce que nous appelons les réflexes neuro-lymphatiques localisés principalement sur le tronc à la partie antérieure et postérieure.  Ces points agissent comme des interrupteurs se fermant en cas de surcharge du système. Ils ont généralement la taille d’une petite boule à celle d’un haricot et se trouvent soit seul ou en groupe dans une localisation qui ne correspondrait pas à la position des ganglions lymphatiques.

Pour travailler ces points il faut pratiquer une stimulation manuelle et maintenir la pression pendant à peu prés 60 secondes. Ce réflexe neuro-lymphatique permet au flux lymphatique de se rétablir et de s’écouler jusqu’à l’organe, agissant ainsi sur le muscle faible qui s’en trouvera soulagé et renforcé. Sa fonction se trouvant alors nettement améliorée lors du prochain test.

2. Le toucher des points neuro-vasculaire de Bennett

    Ces points sont principalement localisés sur la tête. Pour renforcer un muscle, ces points nécessitent un simple contact avec le bout des doigts, touchant et tendant légèrement la peau.  Quelques secondes après le contact, une légère pulsation peut être perçue (de 70-74 pulsations/minute) qui serait la pulsation primitive du lit capillaire microscopique de la peau.

Ces points sont tenus en général 60 secondes et améliorent la circulation sanguine de l’organe et du muscle en rapport. Le muscle nettement amélioré redevient fort lors du test suivant. Les deux corrections, que nous venons de décrire sont les corrections de base du T.F.H. Si elles ne suffisent pas, d’autres interventions comme par exemple les points SU de l’acupuncture sont utilisées.Cependant dans la majorité des cas ces corrections suffisent. L’amélioration est évidente et remarquable dans les minutes qui suivent une séance.

Les 14 tests principaux du T.F.H. 

Les chinois décrivent 12 méridiens principaux, auxquels ont été rajouté en préalable le test de 2 méridiens que les chinois appellent « méridiens curieux ou merveilleux vaisseaux ».Ceci fait donc 14 tests musculaires correspondant à 14 méridiens. Les tests doivent être effectués dans l’ordre chronologique décrit, car ils correspondent à l’ordre énergétique des chinois depuis des millénaires.

Voici donc la série de tests:

    01 : Sus-épineux correspondant au méridien Conception.

  •  02 : Grand rond correspondant au méridien Gouverneur.
  •  03 : Grand pectoral claviculaire correspondant au méridien Estomac.
  •  04 : Grand dorsal correspondant au méridien Rate-Pancréas.
  •  05 : Sous-scapulaire correspondant au méridien Coeur.
  • 06 : Quadriceps correspondant au méridien Intestin grêle.
  • 07 : Péroniers correspondant au méridien Vessie.
  •  08 : Psoas correspondant au méridien Rein.
  • 09 : Moyen-fessier correspondant au méridien Maître du coeur.
  •  10 : Petit-rond correspondant au méridien Triple réchauffeur.
  •  11 : Deltoïde antérieur correspondant au méridien Vésicule biliaire.
  •  12 : Grand pectoral sternal correspondant au méridien Foie.
  •  13 : Grand dentelé correspondant au méridien Poumon.
  •  14 : Tenseur du fascia lata correspondant au méridien Gros Intestin.

14tests

    Cette technique simple et efficace s’intègre rapidement et s’applique immédiatement.

Elle ouvre des domaines de réflexion dans l’art d’aider et elle correspond parfaitement à une utilisation professionnelle ou familiale.

Caractéristique de notre époque, le Touch For Health est un pont entre deux cultures, une méthode alliant la technicité moderne et la sagesse ancestrale.

Le Touch For Health est la base de la Kinésiologie.

Tous les développements ultérieurs en sont issus comme la Kinésiologie psycho-émotionnelle, la Kinésiologie éducative, l’Etio-Kinésiologie etc.

Le Touch For Health reste le lien entre toutes ces tendances et est un passage obligé et passionnant pour découvrir le monde de la Kinésiologie.