image006Kinésiologie – définition

La kinésiologie est une méthode d’éducation à la santé, concernant aussi bien la qualité de vie et l’hygiène, le bien-être et le développement du potentiel humain.

Elle représente une synthèse de techniques étudiant, respectant, enseignant et appliquant les lois naturelles au service de l’homme.

Le kinésiologue (praticien en kinésiologie spécialisée, ou intervenant en pratiques de kinésiologie), est un éducateur, un pédagogue sanitaire, accompagnant et facilitant toutes techniques naturelles permettant une auto-régulation globale des processus de la vie conduisant au bien-être physique, moral et social.

Les différentes Kinésiologies apportent un enseignement pratique, utilisable par le consultant s’il le désire pour qu’il atteigne l’objectif qu’il s’est fixé. Pour cela il met à sa disposition toutes les techniques susceptibles de soutenir et de renforcer les compétences existantes, et de faciliter l’acquisition de compétences nouvelles.

Définition de la santé de l’O.M.S.

« La santé est un état de bien être physique, moral et social ne résultant pas seulement d’une absence de trouble, de maladie ».
L’OMS dit aussi que « la possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain… ».
RAPPEL du modèle médical, qui réservé aux médecins, concerne la maladie. Nul en France, et mieux qu’eux n’est habilité et autorisé à répondre aux douleurs, infections, traumatismes, lésions et urgence. La médecine forme des médecins pour cela et c’est très bien ainsi.

Définition et limites de la Kinésiologie

La kinésiologie n’est pas apte à répondre à la maladie, elle est concernée uniquement par tout ce qui peut favoriser la santé sur tous les plans constituant l’être humain.

Le Kinésiologue ne peut pas être (et se considérer comme) le moteur de l’évolution des personnes qui viennent le voir, il est simplement l’un des révélateurs du potentiel de cette personne, permettant à celle-ci de devenir responsable de sa croissance et de sa destinée. Sans aucun jugement d’aucune sorte, il permet à la personne d’accepter ses échecs et ses réussites comme matière d’enseignement et de renseignement.
Dans un profond respect du chemin et du rythme de la personne, il garde toujours ouverture et transparence.
Il partage et remet en question ses concepts régulièrement, ceci lui permettant de pratiquer et d’enseigner que ce qu’il a lui-même expérimenté.

Les Kinésiologies considèrent l’être humain comme un tout, comme un ensemble cohérent de plans interactifs.

NB : « Kinésiologie » est un terme ancien qui signifie « étude du mouvement ». Cette discipline fait partie en France du programme officiel des futurs enseignants du sport et des professionnels de la danse.

La « kinésiologie spécialisée » est un regroupement de méthodes d’éducation orientées vers la réalisation de projets qui concerne des domaines tels que :
– L’éducation et l’apprentissage qui concerne les secteurs de l’éducation et de la formation.
– L’enseignement des gestes et postures et de l’hygiène de vie (éducation à la santé par le toucher), qui concerne l’enseignement du sport, la formation à l’hygiène et sécurité.
 Le domaine psycho-éducatif.
Pour ne citer que les plus fréquentes

C’est une méthode de santé et de bien être, née dans les années 60 aux U.S.A., pour renforcer ou rétablir la vitalité d’une personne sur le plan physique, mental, énergétique et émotionnel. Cette méthode rétablit ou développe les multiples potentiels d’une personne.

C’est le Dr Goodheart, un chiropracteur américain au nom prédestiné, qui a utilisé le premier, le test musculaire dans les années 60, pour déterminer les blocages vertébraux de ses clients.
Partant du fait évident que nos muscles font bouger la structure sur laquelle ils s’attachent, il constate qu’en équilibrant le système musculaire il équilibre en même temps tout le système osseux. 
L’expérience aidant, Dr Goodheart établit le principe de base de la kinésiologie selon lequel le tonus musculaire s’affaiblit dès que quelque chose nous perturbe, que ce soit sur le plan structurel, biochimique ou psychologique.
Un blocage vertébral, une situation de stress non gérée, une sensibilité à une substance ou tout autre déséquilibre physique ou mental, peuvent être ainsi révélés, améliorés ou corrigés à l’aide du test musculaire.